Madagascar
Region
Human Development Index Ranking (UNDP, 2019)
162
Population ( UNFPA, 2019)
27.0 million

Volunteer statistics (ILO)*

Source: ILOSTATS. The data is collected by ILO from national statistical offices. As national statistics on volunteer work are produced using a variety of approaches and tools, direct and cross-country comparisons are not recommended. For more information, visit https://ilostat.ilo.org/topics/volunteer-work/

No data

Measurement work

No data

Laws, Policies, Schemes on Volunteering

Does the country have a piece of legislation on volunteering?

Yes

LOI n° 2015-015 Relative au volontariat à Madagascar

Year 2015
View source

No data

Does the country have a national policy, scheme, plan or strategy specific to volunteering?

Yes

Name of specific policy, strategy or plan on volunteering at the national level. Year created Source link What are the relevant SDG areas/crosscutting themes of the policy, plan scheme or strategy?

DECRET N°2021- Fixant les modalités d'application de certaines dispositions de la loi n°2015-015 du 10 aout 2015 relative au volontariat à Madagascar

 

2015 View source

Does the country have a sectoral and cross-sectoral policy, scheme, plan or strategy that mentions volunteering?

No

VNR Reporting

Rapport National De Revue Du Processus De L’Agenda 2030 Pour Le Developpement Durable

View source
No mention

DEUXIEME RAPPORT DE MADAGASCAR POUR L’EXAMEN NATIONAL VOLONTAIRE SUR LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE 2021

View source

Reporting positive contribution of volunteering to the SDGs

Paragraph 1, page 22

Pour promouvoir la participation citoyenne au développement de sa communauté, le MCC a créé l’initiative « Tagnamaro » en 2019. L’existence d’un cadre législatif matérialisé par la loi n°2015-015 du 10 août 2015 relative au volontariat facilite la mise en oeuvre des ODD par les volontaires.

Paragraph 2, page 24

2.5. Ne laisser personne de côté:  Le pays déploie des efforts pour « Ne laisser personne de côté » et fait en sorte que tous les acteurs du pays participent au développement y compris les OSC, le secteur privé, les femmes, les filles, les enfants, les jeunes, les personnes handicapées, les volontaires, etc. On peut citer la participation effective de la plateforme des associations des personnes en situation d’handicap au processus de rédaction de l’ENV. Autrement dit, des actions concrètes sont mises en oeuvre pour lutter contre les inégalités et les discriminations et identifier les groupes vulnérables afin qu’ils puissent participer pleinement aux efforts de développement. Ceci requiert la collaboration entre le Gouvernement et les Partenaires Techniques et Financiers, ainsi que tous les acteurs du développement dans la formulation et le financement des actions et le ciblage des personnes éventuellement laissées de côté. Des efforts sont menés au niveau sectoriel pour impliquer toutes les parties prenantes. En effet, des volontaires institutionnels du Ministère de la Communication et de la Culture (MCC) en collaboration avec des volontaires de l’ONG France Volontaire ont coopéré dans le domaine de la santé, notamment: la lutte contre le COVID-19, la lutte contre la faim, la vulgarisation de la loi sur la santé reproductive et le planning familial, la sensibilisation sur la santé menstruelle et la mise en réseau des acteurs oeuvrant sur la santé sexuelle et reproductive. [...]

Paragraph 3, page 40

En 2019, 221 initiatives « Tagnamaro » ont été initiée dans les 22 régions touchant les écoles, les jardins et marchés publics, les canaux d’évacuation, les routes, les hôpitaux, etc. Les réalisations ont diminué de 49,7% en 2020 à cause de la pandémie de COVID-19. Cette promotion de la participation citoyenne a vu l’implication d’au moins 1000 volontaires par mois dans les 22 régions.

Paragraph 4, page 61

Afin de préparer la population aux catastrophes naturelles, le MCC participe à la sensibilisation sur les systèmes d’alerte précoce pour les communautés touchées. Les activités consistent à former et sensibiliser le public, diffuser efficacement des messages et veiller à entretenir un état de préparation constant en cas de catastrophe. Plus précisément, les actions consistent à des Communication Inter Personnel (CIP) (Visite à domicile ou VAD, réunion des petits groupes et causerie auprès des ménages et dans les communes). De 2016 à 2019, les agents du Ministère et les volontaires ont réalisé environ 36.000 CIP, sur toutes les thématiques de Gestion des Risques et des Catastrophes (GRC), dans les zones à risques. La pandémie du COVID-19 a rendu la descente sur terrain plus difficile. Ainsi 198 CIP seulement ont été réalisés, uniquement sur les gestes barrières et informations nécessaires à la COVID-19. De 2016 à 2019, 2000 affiches sur les consignes et informations nécessaires pour faire face aux cyclones et inondations, sont posées par an par les agents du Ministères et les volontaires. Enfin, 18.000 volontaires sont mobilisés par an, sur toutes les thématiques de GRC.

Paragraph 5, page 69

La promotion de la gestion durable des forêts au niveau des aires protégées, ressources naturelles renouvelables et écosystèmes passe par l’évaluation de l’évolution du statut des espèces menacées, par rapport à l’indice de la liste rouge de l’UICN. Le ministère chargé de la communication mobilise les communautés et coordonne des volontaires pour la sensibilisation à la déforestation et à la restauration des forêts, la promotion de la gestion durable des forêts, et le tavy et le reboisement à raison environ de 12 communes par an. De 2016 à 2018, le Ministère a mis en terre 3.000 jeunes plants par an dans plusieurs régions de Madagascar. Une augmentation de 15% est constatée en 2020 dû aux efforts fournis par les volontaires avec en moyenne 12.000 volontaires par an.

Got something to add?